123 habitants 2934 hectares

Déjà à l’époque préhistorique, des hommes fréquentaient les bords de la Vis…
Des mérovingiens à leur tour, apprécièrent cette région…
Au XI° siècle, sous la protection de Notre-dame de Gorniès, un village se blottissait tout près de l’église…

Détail historique

Appuyé contre la Seranne, le château des seigneurs de Soubeyras défendait la vallée et l’entrée des terres des évêques de Maguelonne puis de Montpellier, château célèbre, car fief de la Marquise de Ganges…
Gorniès a subi les guerres de religion et la vie des ses habitants fut bien perturbée… puis Gorniès posséda son temple, et petit à petit une vie plus calme s’établit. »
Avec l’essor de la sériciculture, la commune compta plus de 600 habitants au milieu du XIX° siècle. Comme dans tous les villages cévenols, l’exode rural vida les hameaux, certains furent même abandonnés et il ne restait que 109 habitants en 1975.
Au début de ce XXI° siècle, le mouvement s’est à nouveau inversé. Gorniès revit, même si ce renouveau est moins spectaculaire que dans d’autres communes plus proches du chef lieu du canton.

En hiver la commune compte près de 125 habitants alors que sa population double presque en été. Ses six hameaux, Souteyrols, l’Escoutet, Beauquinies, le Claux, les Auberts et le Grenouillet sont répartis tout au long de la Vis au milieu d’une nature encore préservée.

Autour de Gorniès...en randonnant :

-* Les Berges de La Vis : Belle promenade le long de la Vis aux eaux transparentes.
-* Le Serre de Grenouillet : Randonnée vers les hauteurs dimonant les gorges de la Vis jusqu’aux abords du causse de Blandas.

Retrouvez toutes les randonnées du Sud Cévennes sur le carto-guide "Autour de Ganges et Sumène".

Téléchargez la plaquette patrimoine de la Vallée de la Vis :

PDF - 3.1 Mo