Au cœur des Gorges de l’Hérault, dans le Val de Gellone, la cité médiévale de Saint-Guilhem-le-Désert étire ses ruelles le long d’un écrin de verdure, en suivant l’ondulation du ruisseau Verdus.

Elle étire ses vieilles ruelles, sous le soleil du Languedoc, depuis douze siècles. Si ses maisons imbriquées les unes aux autres, coiffées de tuiles patinées par le soleil et le poids des ans, ne sont pas toutes singulières, elles portent toutes la trace de leur passé : arcatures, linteaux, fenêtres géminées…
Développé autour de l’Abbaye de Gellone, le village qui a conservé une forte empreinte médiévale, constitue un ensemble d’une rare harmonie en Languedoc.
Ce Grand Site de France®, est l’un des Plus Beaux Villages de France et son abbaye est aujourd’hui inscrite au Patrimoine mondial par l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France

Le pont du diable A l’entrée des gorges de l’Hérault, au lieu dit "gouffre noir", le vieux pont roman, accroché aux berges abruptes, enjambe le fleuve en son point le plus resserré. Long de 50 m, il comprend deux arches principales en plein cintre et deux ouvertures secondaires, les ouïes, destinées à faciliter l’écoulement des eaux en période de crue.

Il fut construit entre 1028 et 2031, par les deux proches abbayes d’Aniane et de Gellone, qui contrôlaient jalousement les deux rives du fleuve.

Considéré comme l’un des plus vieux ponts médiévaux français, il a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO au titre du chemin de Saint Jacques de Compostelle en France depuis 1998.

Aujourd’hui c’est un lieu idéal pour se retrouver en famille ou entre amis, et durant les beaux jours, vous pourrez vous baigner à la plage surveillée du pont du Diable ou parcourir les gorges de l’Hérault en canoë.

www.saintguilhem-valleeherault.fr